Généralités sur les B.M.S

 

Les B.M.S sont les registres sur lesquels les membres du clergé local enregistraient les Baptêmes, Mariages et Décès des habitants d'une commune. C'est François 1er en 1539 qui rendit obligatoire la tenue de ces registres par l' ordonnance de Villers-Cotterêt. A la fin du règne de Louis XIV, Bois Guibert et Vauban obligèrent la tenue en double exemplaire de ces documents. Les états de Paroisses et Feux étaient les ancêtres des BMS.C'est grâce à ces outils de comptage que l'on sait par exemple que la région de Rennes vit arriver des drappiers de la région de Caen vers 1500.

Il existe des lacunes importantes à Saint Carné au début des années de relevé.
Les naissances commencent en 1662 avec de nombreuses lacunes jusque 1691.
L'enregistrement des décès débute en 1642 avec des lacunes conséquentes jusque 1694.
Les mariages sont notés depuis 1640 avec des lacunes probables jusque 1700.
On peut estimer la moyenne des naissances à 22 par année pleine de relevé avec des pointes à 34 en 1655 et 1707 - 35 en 1698 et 36 en 1715.
Les décès se situent à 21 en moyenne avec un pic à 60 en 1741 et 47 en 1773.
Les mariages sont au nombre de 6 en moyenne par an.

L'ensemble des actes relevés est d'environ 5300 sur la période 1640 - 1792.

 

 

© Serge ROSÉ 2004